Culture

Communiqués de presse

Journées de musique ancienne : 3 concerts autour du baroque

Publié le

Cette 6e édition des Journées de musique ancienne poursuit son chemin hors des sentiers battus, à la redécouverte des répertoires anciens. C’est un programme exclusivement baroque qui est proposé, cultivant l’éclat, la virtuosité, la plénitude et les excès. Après le concert d’ouverture mi-octobre par l’ensemble baroque du Conservatoire, place aux artistes invités pour 3 concerts en novembre.

D’abord avec le Collegium Orpheus et le chœur Finis Terrae, dirigés par Jean-Marc Labylle vendredi 8 novembre, 20h30 à l’auditorium du Conservatoire. L’ensemble consacre son programme à la musique sacrée en explorant trois styles différents. D’abord un miserere de  Jan Dismas Zelenka suivi d’un psaume plus connu de Pergolèse remanié par Johann Sebastian Bach. 2 œuvres qui donnent priorité au caractère religieux et dramatique des textes. Puis vient le motet « Dominus Regnavit » de Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville, qui enveloppe le texte d’une aura royale. Enfin, un concerto grosso en si bémol Majeur de Georg Philipp Telemann complète la soirée par une touche de fraîcheur. Ces pièces font appel à un instrumentarium original (flûtes, hautbois, théorbe…) ainsi qu’à 2 solistes vocaux et le chœur, par de nombreuses interventions virtuoses est l’axe principal du concert.

Tarifs spécifiques pour ce concert (billetterie conservatoire) :
15€ plein tarif, 5€ tarif réduit (sur présentation d'un justificatif pour les étudiants/demandeurs d'emploi/personnes en situation de handicap (gratuit pour l'accompagnateur)/moins de 18 ans/élèves du Conservatoire), éxonéré pour les enfants de moins de 12 ans.

Le lendemain, samedi 9 novembre, 20h30, à l’auditorium du Conservatoire, le Conservatoire accueille Bruno Cocset et les Basses Réunies ; L’ensemble met en miroir la musique de 2 expatriés italiens à la cour d’Espagne : l’avant-gardisme de Domenico Scarlatti s’accorde avec la musique de Luigi Boccherini, qui met la virtuosité au service d’un discours intimiste et riche de touches subtiles. l’occasion d’entendre, côte à côte le clavecin et le piano forte (ancêtre du piano).

Ces journées se clôturent samedi 16 novembre, 20h30, toujours à l’auditorium, avec Flore Seube à la viole de gambe et Emmanuel Rousson au clavecin, dans un programme français autour de Marais, Couperin, Dollé et d’Anglebert. Le duo explore les pièces de caractères. Ces œuvres dépeignent les sentiments et les passions de l’âme avec beaucoup de réalisme. Ainsi, le programme est tantôt sensible et recueilli, tantôt fier et virtuose.

 

Abonnement conservatoire :
3 spectacles : 36 € soit 12 € la place (donne droit au tarif de 11,00 € à partir du 4e spectacle)
5 spectacles : 55,00 € soit 11 € la place (donne droit au tarif de 10,00 € à partir du 6e spectacle)

Tarifs individuels : 14€ plein tarif, 7€ parents d'élèves du Conservatoire, 3€ tarif réduit (sur présentation d'un justificatif pour les étudiants/demandeurs d'emploi/personnes en situation de handicap (gratuit pour l'accompagnateur)/moins de 18 ans), gratuit : élèves du Conservatoire.

Billetterie/Vente en ligne : https://conservatoire.brest.fr/billetterie-3349.html
Billetterie sur place : accueil du Conservatoire - 16 rue du Château - site de Brest - du lundi au vendredi 09h00 à 12h00 / 14h00 à 19h00 (en période scolaire)
Billetterie par courriel : conservatoire-de-musique@brest-metropole.fr